Dossiers diplomatiques

Maroc-Cap Vert-Coopération

Le chef de la diplomatie cap-verdienne se félicite des "excellentes" relations bilatérales entre son pays et le Maroc

Le ministre cap-verdien des Affaires étrangères, de la Coopération et de l’Intégration régionale, Rui Alberto de Figueiredo Soares, s’est félicité, à Rabat, des « excellentes » relations bilatérales qui existent entre son pays et le Maroc.

Dans une déclaration à la presse, à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, en marge de la Conférence ministérielle de haut niveau sur les pays à revenu intermédiaire, M. de Figueiredo Soares a indiqué que ces discussions ont porté essentiellement sur les moyens de resserrer davantage les relations entre le Maroc et le Cap-Vert.

Saluant la dynamique de développement que connaît le Maroc, il a aussi fait savoir que les entretiens avec Bourita ont également été l’occasion d’évoquer « la situation dans notre sous-région et les préoccupations qui existent, et dont la communauté internationale doit se saisir ».

Par ailleurs, le chef de la diplomatie cap-verdienne s’est réjoui de la tenue à Rabat de la Conférence ministérielle de haut niveau sur les pays à revenu intermédiaire afin que « ces pays puissent trouver les moyens nécessaires pour le financement de leur développement ».

La Conférence ministérielle de haut niveau sur les pays à revenu intermédiaire se tient lundi et mardi à Rabat, avec la participation de 32 pays, dont de nombreux représentés au niveau ministériel, et de 23 Agences de développement des Nations-Unies et autres institutions internationales et régionales.

Placée sous le thème « Solutions aux défis du développement des pays à revenu intermédiaire dans un monde en mutation », cette conférence est organisée à l’initiative du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, conjointement avec la Commission économique des Nations-Unies pour l’Afrique et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Elle s’inscrit dans le cadre de la Présidence du Royaume du Maroc du Groupe des Amis des pays à revenu intermédiaire dans le cadre des Nations Unies, qu’il assure depuis 2023, et dans la continuité de son plaidoyer en faveur des intérêts des pays en développement, sous la vision clairvoyante de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, en faveur d’un multilatéralisme agissant et solidaire.

La République du Cabo-Verde réitère son soutien à l’intégrité territoriale du Maroc

Le ministre cabo-verdien des Affaires étrangères, de la Coopération et de l’Intégration régionale, Rui Alberto de Figueiredo Soares, a réitéré à Rabat le soutien de son pays à l’intégrité territoriale du Maroc.

Dans une déclaration à la presse, à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Tambourin, en marge de la Conférence ministérielle de haut niveau sur les pays à revenu intermédiaire, M. Sores a réaffirmé la reconnaissance par la République du Cabo Verde de la souveraineté du Maroc sur le Sahara, réitérant la position de son pays exprimée dans le communiqué conjoint adopté lors de la commission mixte en 2023 à Rabat.

Pour rappel, la République du Cabo Verde (Cap Vert) avait réaffirmé, dans ce communiqué, son soutien à l’intégrité territoriale du Maroc et au plan d’autonomie présenté par le Royaume, lequel plan constitue l’unique solution crédible et réaliste pour le règlement du différend autour du Sahara.

La position de la République du Cabo Verde, qui est conforme à la nouvelle approche des Nations-Unies sur le Sahara marocain, rejoint les positions de la quasi-totalité des pays africains, des États-Unis d’Amérique et de l’Europe.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Close