Dossiers diplomatiques

Coopération entre le Maroc et l’Azerbaïdjan : Le meilleur est à venir

Le Maroc et l'Azerbaïdjan bien déterminés à impulser une nouvelle dynamique à leurs relations bilatérales

Maroc-Azerbaïdjan-Coopération 

Sahara : L’Azerbaïdjan réaffirme son soutien « permanent et indéfectible » à l’intégrité territoriale du Maroc

L’Azerbaïdjan a encore une fois réaffirmé son soutien « permanent et indéfectible » à l’intégrité territoriale du Maroc et à la souveraineté du Royaume sur son Sahara.

Cette position a été exprimée à l’occasion de la tenue, lundi 13 novembre à Rabat, de la 2ème session de la Commission Mixte de Coopération, co-présidée par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et son homologue azerbaïdjanais, Jeyhun Bayramov.

Dans le procès-verbal qui a sanctionné les travaux de cette réunion, la partie azerbaïdjanaise a fait part de son engagement en faveur de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du Royaume et aussi de son soutien aux efforts des Nations Unies et de l’Envoyé Personnel du Secrétaire Général pour parvenir à une solution politique durable et équitable à la question du Sahara, sur la base des résolutions pertinentes du Conseil de Sécurité de l’ONU, notamment la dernière résolution 2703, du Plan d’autonomie marocain, ainsi que des efforts sérieux et crédibles déployés par le Maroc pour résoudre définitivement ce conflit artificiel.

Selon le document, les relations entre le Maroc et l’Azerbaïdjan ont atteint un niveau d’excellence, caractérisé par la solidarité, la confiance, le respect mutuel et le soutien réciproque sur les questions d’intérêt vital pour les deux pays amis.

La même source précise, dans ce sens, que Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le Président Ilham Aliyev accordent un intérêt particulier au développement et à la diversification de ces relations, au profit de la prospérité et du bien-être des deux peuples, marocain et azerbaïdjanais.

 

 Coopération entre le Maroc et l’Azerbaïdjan : Le meilleur est à venir

 

Le Maroc et l’Azerbaïdjan ont salué, l’excellence de leur coopération bilatérale, soulignant également leur volonté commune d’inaugurer un nouveau chapitre dans leurs relations pour un partenariat porteur et profitable aux deux pays.

Coprésidant les travaux de la 2ème session de la Commission mixte de coopération, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Étranger, Nasser Bourita, et son homologue azerbaïdjanais, Jeyhun Bayramov, ont « exprimé leur satisfaction du niveau atteint par la coopération bilatérale, grâce aux Hautes Orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et de Son Excellence le président Ilham Aliyev ».

Cette session tenue en présence d’une importante délégation azerbaïdjanaise représentant de nombreux ministères et institutions étatiques, a été l’occasion pour les deux pays d’examiner les moyens de  consolider leur engagement à promouvoir davantage la coopération dans différents domaines.

A cette occasion, quatre accords et mémorandums d’entente dans divers domaines ont été signés entre les deux pays, illustrant ainsi la détermination du Maroc et de l’Azerbaïdjan à diversifier et à approfondir leurs relations de coopération.

Le Forum d’Affaires Maroc-Azerbaïdjan  promet, de son côté, de renforcer davantage les liens économiques entre les deux pays, ce qui traduit l’importance de cette relation prometteuse pour l’avenir.

Les discussions lors de cette session de la commission mixte ont porté également sur les perspectives d’instauration d’une coopération triangulaire au profit des pays africains partenaires. Cette initiative s’inscrit dans le cadre des Hautes Orientations de SM le Roi Mohammed VI, qui place l’Afrique et la coopération Sud-Sud au cœur de la politique étrangère du Royaume. L’Azerbaïdjan manifeste aussi un intérêt croissant à développer ses relations avec le continent africain, ouvrant la voie à des opportunités mutuellement profitables pour les activités triangulaires envisagées.

Lors de cette session de la commission mixte, les discussions entre les deux parties se sont déroulées dans une atmosphère empreinte d’entente et d’amitié, reflétant l’excellence des relations qui lient le Royaume et la République d’Azerbaïdjan.

Le Maroc a été parmi les premiers pays à reconnaître l’indépendance de l’Azerbaïdjan en décembre 1991. L’année suivante, les deux pays ont formellement établi des relations diplomatiques, posant ainsi les bases d’une relation durable et fructueuse.

En 2007, l’Azerbaïdjan a accrédité son premier ambassadeur résidant à Rabat. En 2008, le Maroc a pris la même mesure en accréditant son premier ambassadeur à Bakou. Ces actes ont consolidé l’engagement des deux capitales à intensifier leurs liens politiques et à renforcer leur partenariat économique.

Au fil des années, les relations entre le Maroc et l’Azerbaïdjan ont atteint un niveau d’excellence, caractérisé par la solidarité, la confiance mutuelle, le respect réciproque et le soutien mutuel sur les questions d’intérêt commun.

Cela inclut une réelle convergence des points de vue sur la sacralité du principe de la sauvegarde de la souveraineté et de l’intégrité territoriale des États, qui constitue un point nodal dans le maintien de la paix et de la stabilité dans leurs régions respectives.

 

Les relations entre le Maroc et l’Azerbaïdjan ont enregistré un progrès remarquable sous le leadership des Chefs d’État des deux pays

 

Les relations entre le Maroc et l’Azerbaïdjan ont enregistré un progrès remarquable sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI et du président azerbaïdjanais, Ilham Aliyev, a affirmé, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

« Les relations entre nos deux pays ont connu un progrès notable et soutenu, grâce aux orientations de SM le Roi Mohammed VI et de Son Excellence le président Ilham Aliyev, ainsi qu’à la mise en valeur de la confiance mutuelle et des liens culturels unissant les deux pays », a déclaré Bourita à l’ouverture de la 2ème Commission mixte Maroc-Azerbaïdjan, qu’il a coprésidée avec son homologue azerbaïdjanais, Jeyhun Bayramov.

Et d’ajouter que le leadership éclairé des deux Chefs d’État a permis aux deux pays de réaliser un important développement dans les divers domaines, et aussi d’impulser la dynamique des relations bilatérales sur leur capital de valeurs partagées, à savoir le respect mutuel et l’attachement commun aux principes de souveraineté nationale et de légalité historique.

Bourita a noté que cette réunion constitue une occasion renouvelée de réaffirmer l’engagement des deux pays à resserrer leurs relations et coopération bilatérales et d’identifier les secteurs clés pour de futures collaborations et pour le partage d’expériences.

La Commission mixte Maroc-Azerbaïdjan, a-t-il indiqué, représente également une opportunité pour procéder à un échange de vues et à un examen des moyens à même d’instaurer une coopération fructueuse et un partenariat prometteur dans de multiples domaines, précisant que les travaux de cette session permettent aussi d’évaluer le potentiel d’investissement de part et d’autre, dans l’objectif de favoriser des projets communs dans de nouveaux secteurs stratégiques, outre le renforcement des mécanismes d’échanges culturels et d’appui aux étudiants et aux chercheurs par l’augmentation en particulier du nombre de bourses.

Il s’agit, en outre, de jeter les bases d’une coopération triangulaire avec les pays africains, le but étant de permettre à l’Afrique de bénéficier de l’expérience azerbaïdjanaise, ainsi que de promouvoir la coopération bilatérale dans le secteur du tourisme, à travers le lancement de vols directs et la simplification de la délivrance de visas, a-t-il souligné.

L’Agence Marocaine de Développement des Investissements et des Exportations (AMDIE) organise  un Forum économique visant à donner un nouvel élan au partenariat économique bilatéral et à permettre l’opportunité aux entrepreneurs et acteurs économiques des deux pays d’instaurer un partenariat bilatéral prometteur, a conclu Bourita.

 

 

L’Azerbaïdjan réserve un grand intérêt au développement de ses relations avec le Maroc

 

L’Azerbaïdjan attache un grand intérêt au développement de ses relations avec le Maroc, a affirmé le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères, Jeyhun Bayramov, se félicitant de l’excellent bilan en termes de soutien mutuel des deux pays au sein des organisations internationales.

Intervenant à l’ouverture des travaux de la 2ème session de la Commission mixte de coopération Maroc-Azerbaïdjan, qu’il a coprésidée avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Étranger, Nasser Bourita, Bayramov a souligné que les deux pays, qui ont célébré l’année dernière le 30ème anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques, entretiennent des relations étroites basées sur l’estime mutuelle et soutenues par des liens religieux et culturels.

Il a aussi rappelé l’excellent bilan en termes de soutien mutuel aux initiatives et candidatures de chaque pays au sein des diverses organisations internationales, exprimant la disposition de l’Azerbaïdjan à consolider davantage ses relations avec le Royaume.

Bayramov a, par ailleurs, appelé les opérateurs économiques marocains à saisir les opportunités d’affaires offertes en Azerbaïdjan en tirant profit des liens cordiaux et réguliers unissant les deux pays.

« Le volume de nos échanges commerciaux et de nos investissements bilatéraux est extrêmement modeste au regard du potentiel des deux parties », a-t-il déploré, soutenant qu’il est grand temps d’envisager l’élargissement de la coopération économique à travers la signature de traités bilatéraux d’investissement portant notamment sur le commerce, l’énergie, le transport, l’agriculture et les zones franches.

Dans le même sens, il a souhaité que le premier forum d’affaires Azerbaïdjan-Maroc, avec la participation d’opérateurs économiques d’Azerbaïdjan, débouchera sur des résultats positifs.

Bayramov a aussi appelé les entreprises marocaines à explorer et à saisir les opportunités d’affaires et d’investissement en Azerbaïdjan, plaidant pour le développement de partenariats dans le domaine portuaire.

Il a en outre abordé le grand potentiel de coopération dans le domaine de l’éducation et de la recherche. À ce propos, il a indiqué que les instituts d’enseignement supérieur en Azerbaïdjan sont intéressés par l’approfondissement des relations avec l’Université Mohammed VI polytechnique et d’autres institutions, à travers la mise en place de programmes universitaires et d’échanges d’étudiants.

Le ministre a, par ailleurs, évoqué la coopération interparlementaire, soulignant qu’elle constitue « un pilier important de notre engagement bilatéral »

 

Le Maroc et l’Azerbaïdjan bien déterminés à impulser une nouvelle  dynamique à leurs relations bilatérales

 

Le Maroc et l’Azerbaïdjan sont bien déterminés à impulser une nouvelle dynamique à leurs relations bilatérales, a affirmé, le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères Jeyhun Bayramov.

Lors d’un point de presse, tenu à l’issue des travaux de la 2ème session de la Commission Mixte de Coopération, co-présidée avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, Bayramov a affirmé que les deux parties ont partagé leur vision commune et l’importance de donner un nouvel élan à leurs relations bilatérales, notamment à travers l’échange de visites entre les hauts responsables des deux pays.

Sur ce registre, le chef de la diplomatie azerbaïdjanaise a assuré que les accords signés à l’occasion de cette commission mixte permettront d’approfondir les relations bilatérales dans divers domaines, ajoutant que les consultations politiques régulières entre les ministères marocain et azerbaïdjanais des Affaires étrangères contribueront également à consolider le dialogue politique et l’agenda bilatéral.

Et de poursuivre que cette 2ème session de la Commission mixte de coopération est l’occasion d’examiner les moyens de renforcer les échanges commerciaux et de promouvoir les investissements entre les deux pays.

A ce propos, Bayramov a indiqué que malgré la volonté des deux parties en faveur d’une réelle promotion des échanges entre les deux pays, les résultats enregistrés ne reflètent toujours pas le potentiel des deux pays amis.

« Il en va de même pour les investissements mutuels entre les deux pays », a-t-il expliqué, notant que la réunion de la commission mixte est une « excellente opportunité » pour renforcer davantage les relations bilatérales dans plusieurs domaines.

Cette réunion a été aussi l’occasion de discuter des questions d’intérêt commun, notamment à l’échelle internationale, a-t-il dit.

Le responsable azerbaïdjanais a, par ailleurs, tenu à exprimer ses vives félicitations au Maroc pour sa désignation « amplement méritée » pour l’organisation, aux côtés du Portugal et de l’Espagne, de la Coupe du Monde 2030.

Il a, d’autre part, présenté ses sincères condoléances et ses sentiments de compassion aux familles victimes du tremblement de terre d’Al Haouz en septembre dernier.

==

 

Les liens distingués entre le Maroc et l’Azerbaïdjan, le résultat d’une concordance de vues sur les questions d’intérêt commun

 

Les liens distingués entre le Maroc et l’Azerbaïdjan découlent d’une concordance de vues sur les questions d’intérêt commun, a souligné le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

« Les liens distingués entre les deux pays amis tirent leur force des relations fraternelles entre SM le Roi Mohammed VI et le président Azerbaidjanais, Ilham Aliyev, ainsi que de la convergence des orientations des deux pays, caractérisées par des liens de solidarité et de concordance de vues sur les questions bilatérales, régionales et internationales », a souligné  Bourita lors d’un point de presse conjoint avec son homologue azerbaïdjanais, Jeyhun Bayramov, à l’issue de la 2ème commission mixte Maroc-Azerbaïdjan.

La 2ème commission mixte Maroc-Azerbaïdjan a été l’occasion de passer en revue et d’évaluer les acquis réalisés lors des dernières années et de déterminer les étapes futures de la relation prometteuse entre les deux pays, a indiqué le ministre, soulignant que le cadre juridique de la coopération a été enrichi par la signature de plusieurs accords concernant plusieurs domaines, entre autres, l’énergie, la logistique.

De nombreuses initiatives et activités qui seront mises en œuvre dans un avenir proche devront impulser un nouvel élan à la coopération sectorielle et approfondir et diversifier le partenariat entre les deux pays, a ajouté Bourita.

Cette rencontre a également été l’occasion pour un échange de vues sur un ensemble de questions régionales et internationales, a indiqué Bourita, qui a exprimé à Bayramov « la grande appréciation du Maroc pour les positions claires et fermes de la République d’Azerbaïdjan, ainsi que pour son soutien à la souveraineté nationale, à l’intégrité territoriale du Royaume et à ses droits légitimes sur ses provinces du Sud ».

« Émanant d’un pays ami avec lequel le Maroc entretient des liens solides, des relations distinguées et une solidarité indéfectible, ces positions sont très appréciées par SM le Roi, le peuple marocain et toutes les forces vives du Royaume », a soutenu Bourita.

Les deux pays attachent également une grande importance à la consolidation de leurs relations économiques, comme en témoigne la tenue, d’un Forum d’affaires en présence de plusieurs hommes d’affaires et acteurs économiques des deux pays, ce qui permettra de créer des opportunités de partenariat entre les acteurs économiques, de contribuer à la création d’un environnement favorable aux investissements et aux échanges et de donner une impulsion à la coopération bilatérale ainsi qu’un nouvel élan aux échanges commerciaux.

Concernant la consolidation des relations humaines, culturelles et touristiques entre les deux pays, Bourita a fait remarquer que la République d’Azerbaïdjan a été le premier pays à bénéficier de l’adoption du visa électronique pour entrer sur le territoire marocain, ce qui a eu un impact positif dans la promotion du Maroc en tant que destination touristique et d’affaires et dans la hausse du nombre de visiteurs azerbaïdjanais dans le Royaume.

 

2ème commission mixte Maroc- Azerbaïdjan : Signature à Rabat de cinq accords et mémorandums d’entente

 

Le Maroc et l’Azerbaïdjan ont signé, à Rabat, cinq accords et mémorandums d’entente (MoU) visant à resserrer la coopération bilatérale dans différents secteurs.

Signés à l’occasion de la 2ème commission mixte coprésidée par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et son homologue azerbaïdjanais, Jeyhun Bayramov, ces accords et MoU touchent les domaines de la logistique, de l’énergie, de l’environnement et du développement durable, de la législation du travail, ainsi que de la santé et des sciences médicales.

Il s’agit de la signature d’un Accord-cadre de coopération dont l’objectif est d’établir une coopération mutuellement bénéfique entre les deux pays dans le domaine de la logistique et de faciliter et rationaliser les flux logistiques à travers le développement de centres de logistique, l’amélioration des chaînes logistiques commerciales, le développement de la coopération entre les instituts de formation en logistique, ainsi que la promotion de l’échange d’expertise et d’expérience en matière de logistique.

Le deuxième Accord vise, pour sa part, à permettre aux deux parties d’échanger les informations en vue d’élargir la coopération bilatérale dans le domaine du pétrole et du gaz, à explorer les possibilités de coopération dans le secteur des services liés aux ressources énergétiques, à mener des recherches scientifiques et techniques d’intérêt commun dans le domaine de l’énergie, outre la coopération dans le domaine des énergies renouvelables et de leur utilisation optimale.

Les deux parties ont, par ailleurs, signé un Mémorandum d’entente visant le développement de la coopération bilatérale dans le domaine de la protection de l’environnement et de l’utilisation raisonnable des ressources naturelles, à travers la conduite conjointe d’activités dans les domaines d’adaptation au changement climatique, d’économie verte, de prévention de la pollution des mers ou encore l’apprentissage en matière d’environnement et de développement durable.

Un autre Mémorandum d’Entente de coopération a, par ailleurs, été conclu entre le ministère de l’Inclusion Économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences du Maroc et le ministère du Travail et de la Protection Sociale de la Population de la République d’Azerbaïdjan.

Il a pour objectif de permettre aux parties de mener des activités conjointes en vue de veiller à l’application de la législation du travail dans les deux pays, d’assurer la sécurité et la santé au travail, de régler les conflits de travail, de développer les politiques du marché du travail, d’améliorer la performance des services de l’emploi et la qualité de la main-d’œuvre, ou encore tirer vers le haut les qualifications sur le marché du travail.

Un autre MoU a été signé entre le ministère de la Santé et de la Protection Sociale du Maroc et le ministère de la Santé de la République d’Azerbaïdjan pour la coopération dans le domaine de la santé et de la science médicale.

Il vise à développer la coopération dans le domaine de la santé et des sciences médicales à travers l’échange d’expertise et le partage des connaissances en matière de santé, la prévention des maladies chroniques, la sensibilisation aux maladies, ainsi que la garantie de l’accès des personnes handicapées aux soins de santé.

 

 

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Close